• DIFFÉRENCE ENTRE MAISONS HABITÉES OU HANTÉES

    Beaucoup de gens parlent de maisons "hantées", sans savoir ce que cela signifie réellement. ils confondent les phénomènes éventuels de hantises avec ce que les para-psychologues appellent communément des endroits "habités".

    Certaines maisons ont eu en effet un passé très chargé émotionnellement, et les murs "réverbèrent" parfois des images très réalistes (un peu comme au cinéma), et qui ne sont que des projections de ce passé. Il suffit alors d'un bon nettoyage spirituel pour effacer ces sensations.

    Un cas un peu plus complexe, mais relativement courant, est celui des endroits où certains habitants décédés, parfois très anciens, refusent le passage vers la Lumière de l'Au-Delà, par matérialisme (incroyants sur terre, ils ne peuvent voir cette Lumière), crainte (ils se reprochent, à tort ou à raison certaines fautes et craignent un "jugement infernal") ou regret (ils savent qu'ils sont morts mais profondément attachés à la matière, ils en restent alors prisonniers).

    Ceux-ci se manifestent volontiers par des bruits de pas à certaines heures du jour ou de la nuit.... heures qui ont toujours une signification pour eux, des odeurs que tout le monde peut percevoir, même si elles ne durent pas très longtemps (tabac, parfum féminin ou masculin, fleurs...), déplacement d'objets sans destruction....

    Quand les nouveaux occupants de la maison sont confrontés pour la première fois à ce genre de phénomènes, la peur prend souvent le dessus. C'es inutile car les entités ne sont pas agressives, simplement surprises d'avoir été "remplacées". En allant "à la pêche" aux renseignements sur ce passé, ils se rendront compte de la récurrence des phénomènes.

    Ils auront ensuite le choix entre une cohabitation pacifique pouvant même, à la longue, se révéler protectrice, et faire appel à un ou une "passeuse" d'âmes, qui aidera les uns à prendre conscience de l'inutilité de leur "accroche" sur terre, et qui rendra la paix aux autres.

    Pour avoir vécu, sans le provoquer ni le rechercher, le phénomène pendant 4 ans (entre 1982 et 1986), je peux vous assurer qu'aussi bizarre que cela puisse paraître de prime abord, on peut très bien s'habituer à cette "cohabitation". Certains esprits qui faisaient  temporairement "escale" chez moi, m'ont protégés visiblement contre certaines attaques spirituelles et m'ont guidés, en remerciement des prières que j'adressais pour obtenir leur délivrance des liens qui bloquaient leurs évolutions.

    La dernière partie de cet article sera consacré aux vraies hantises, qui sont elles, toujours dangereuses et éprouvantes à vivre pour les habitants des maisons qui y sont confrontés. Ce phénomène est heureusement beaucoup plus rare qu'on ne le dit.

    Le passé de ces habitations est toujours très lourd de violences physiques et morales. Et celles-ci semblent se répéter avec la régularité d'un redoutable métronome. Au commencement de ces phénomènes, on trouve souvent un ou plusieurs crimes ou suicides particulièrement violents.... à moins qu'un sorcier, un mage noir ou une personne ayant tenté des communications spirites sans protections y aie habité et travaillé. Les redoutables ondes emmagasinées alors se répercutent sur tous ceux qui essayent d'y vivre, ne serait-ce que quelques jours, voire quelques heures.

    Sommeil perturbé par les coups frappés dans les murs ou par des apparitions, souvent effrayantes, attaques physiques pouvant mettre les vies des habitants en danger, phénomènes d'infestation, voire de possession rendant les conjoints ou les enfants hyper violents.... ces maisons restent le plus souvent inhabitées. 

    Sans un (voire plusieurs) exorcismes pratiqués dans le strict respect du rituel, par un prêtre dûment consacré - Il existe toujours un exorciste par diocèse, même s'il n'est pas toujours facile d'obtenir un rendez-vous avec lui et encore plus, de le convaincre... (J'insiste sur ce point car cette pratique est dangereuse si elle est faite n'importe comment... ce genre d'entité étant toujours d'origine démoniaque, elle n'a aucune "morale" et leurs attaques peuvent s'avérer mortelles pour les imprudents)... ou un médium ayant une solide expérience dans ce domaine (et ils sont bien plus rares malheureusement qu'on ne le croit), la seule solution est de quitter l'endroit maudit le plus rapidement possible et sans aucun regret. La vie sera toujours plus précieuse que n'importe quelle considération matérielle ou financière.

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :